La Confrérie de l\'imaginaire

Jomain, Sophie. Les anges mordent aussi, Rebelle Editions, par MilieWB.

Les anges mordent aussi

Sophie Jomain

 

 

 

par MilieWB

 

 

 

Présentation de l'Editeur :

 

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

 

Mon avis :

 

 Si je suis mordue de vampires, les anges me font décoller, du coup, Sophie Jomain, avec son roman « Les Anges mordent aussi » a vite conquis mon coeur de lectrice.

 

J'avais beaucoup aimé les deux tomes des Etoiles de Noss Head, avec une écriture fluide, un style charmant, une imagination conquérante.

 

Dans la nouvelle saga de Sophie, qui suit les péripéties de Felicity Hadcock, on trouve en plus un dynamisme rebondissant, des réparties hilarantes et des scènes un brin coquines, sans vulgarité mais bourrées d'humour.

 

 

 

L'héroine, Felicity, est une fille plutôt épatante. Bonne copine, bonne employée, avec un caractère néanmoins bien trempé, elle traverse la vie avec des secrets mais avec bonne humeur.

 

Pourtant, sa connaissance de l'existence des vampires lui revient en pleine poire après une aventure renversante avec un bel apollon qui lui a laissé une jolie trace de crocs dans l'aine et une amnésie. Leurs ébats ont été torrides et l'ont menée bien plus haut que le paroxysme, mais elle ne s'en souvient pour ainsi dire pas.

 

Mais quand elle voit débarquer dans sa vie des anges, et des canons en plus, pas le genre bébé potelé mais plutôt sex symbol, elle se dit que les aventures, pour être polie, ne font que commencer.

 

Il est vrai que les aventures de Felicity nous font retentir, vibrer et s'esclaffer parfois.

 

Nous rendent jalouses aussi, avouons-le. Heureusement que la lecture permet une mise en perspective et une identification du lecteur, quel fantasme de se rêver en Felicity!!

 

Entre les jeunes vampires qui la prennent presque pour une babysitteur, les anges qui la trouvent différentes et Terrence et Stanislas, qui se disputent son corps ( coeur?), Felicity est ma nouvelle meilleure copine.

 

C'est vrai, elle est canon sans être prétentieuse, elle est sympa sans être affable et elle cotoye des anges et des vampires. La cousine de Buffy, en plus coquine !

 

Alors j'en redemande !! Sophie, La suite s'il te plait.

 

D'autant qu'il y a autour de Felicity et de ses deux prétendants toutes une galerie de seconds rôles bien définis et dont on se délecte. Mention spécial à Tony et à son réveil crépusculaire.

 

 

 

Entre l'humour, l'imagination et l'écriture délicieusement agréable de Sophie Jomain ,je ne peux que vous recommander de découvrir au plus vite « Les anges mordent aussi ».

 

Plus adulte et un brin moins romantique que les « Etoiles de Noss Head », Felicity Hadcock n'en a pas fini, je pense, de faire parler d'elle. Vous en redemanderez, croyez-moi !

 

 

 

"Les anges mordent aussi"

Sophie Jomain

Rebelle Editions

18 euros

Achetez ici !



02/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres