La Confrérie de l\'imaginaire

LIVYNS, Frédéric : Les Contes d'Amy, Edilivre Editions Par Milie WB

Les Contes d'Amy, recueil de nouvelles fantastiques et horrifiques de Frédéric LIVYNS

 Par MilieWB

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

 

Quels secrets se cachent derrière les murs de ce vieil asile abandonné ? Pourquoi ne trouve-t-il pas d'acquéreur après tant d'années ? Quelles horreurs renferment les cellules désertées ? Ce recueil contient douze contes terrifiants magnifiquement illustrés par Kévin Biseau dans lesquels spectres et démons se livrent à une macabre sarabande. Ne soyez pas timide et entrez dans la danse !

 

Laissez  Amy vous conter une petite histoire...

 

 

Mon avis :

 

 

 

On entre dans les contes d'Amy de la manière la plus directe possible. En effet, la couverture donne le ton. Délicieusement dérangeante, voire même politiquement incorrecte, la malice d'une vie entière symbolisée par des rides profondes sur un visage et un corps de gamine.

Le décor s'apparente à une cellule et semble suggérer les exactions horribles commises par ce petit personnage qui n'a aucunement l'innocence des jeunes âmes, en témoignent le sang sur les vêtements et la peau de cette enfant particulière ainsi que la poupée décapitée. On est loin de la victime, mais dans la peau même du bourreau !

 

L'intérieur du livre ne démérite pas non plus ! Ce recueil est composé de plusieurs nouvelles qui sont en quelque sorte les histoires que nous conte l'effroyable Amy, qui fût pensionnaire d'un asile aujourd'hui désaffecté. Ainsi on entre dans l'univers littéraire de Frédéric Livyns.

Il faut bien l'admettre, la plume de Frédéric Livyns est délicate, légère mais envoutante.

Les personnages sont fouillés, exercice difficile s'il en est puisque les textes ne font parfois que quelques pages.

Le souci du détail de l'auteur nous plonge in medias res dans son monde, ou plutôt celui de ses personnages.

 

Des légendes ancestrales aux choses inexplicables, l'auteur balaye un champs vaste d'éléments fantastiques avec un fil conducteur qui semble être la jeunesse et l'enfant. L'enfant narrateur, l'enfant que l'on perd, celui qui fuit, qui manque qui tue... Même celui qu'on a été.

 

C'est un coup de pied bienvenu au classicisme qui érige l'enfant en sujet tabou dans la cruauté.

Sans pour autant y imposer de provocation.

Avec Frédéric Livyns et les Contes d'Amy, l'enfant est tantôt victime, certes, mais il est aussi, à d'autres moments, le plus cruel des bourreaux.

 

 

Les Contes d'Amy a tout du livre dans son sens le plus noble. En effet, ce n'est pas une lecture occupationnelle, prompte à nous faire passer le temps, mais bien un écrit qui nous attache un peu plus à chaque ligne.

On se trouve véritablement par une kyrielle de sentiments sans cesse renouvelés : pitié, rage, dégout, envie, vengeance, amour, empathie... Les émotions sont vastes de l'horreur à la passion, et pas si loin de la vérité finalement.

 

Le recueil de nouvelles Les Contes d'Amy de Frédéric Livyns n'est pas seulement une série de récits

fantastiques, c'est un LIVRE FANTASTIQUE que je ne peux que vous recommander aussi chaudement qu'il vous donnera des sueurs froides !

 

Quand on sait que ce recueil fait partie des finalistes du PRIX MASTERTON, il n'y a plus d'hésitation à avoir !

 

Les Contes d'Amy

Frédéric LIVYNS

Edilivre

17,00€

Achetez ici !



05/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres