La Confrérie de l\'imaginaire

3 questions à Tiffany SCHNEUWLY, Entre Deux Feux, Mon Petit Editeur

Trois questions à ... Tiffany SCHNEUWLY, auteur de "Entre Deux Feux, les Chuchoteurs", aux Editions Mon Petit Editeur.

 

 

 

Par MilieWB

 

 

Il y a quelques jours, nous découvrions avec ravissement Entre Deux Feux, Les Chuchoteurs, de Tiffany(Chronique ici!). Conquis, nous avons donc voulu en savoir plus sur la demoiselle!!

 

 

_Tiffany, peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es?

 

TS: Question peut-être simple mais compliquée à y répondre!

 

Qui je suis? Je crois que je suis avant tout une grande rêveuse, à tel point que j'en deviens parfois (bon, ok! souvent) naïve. D'ailleurs, une des plus grandes déception de ma vie a été de découvrir que le Père Noël n'existe pas!

 

J'aime gommer les imperfections du monde réel dans lequel je vis en créant mes propres mondes. Au final, ça me permet de toujours garder de l'espoir, et de continuer à croire que tout est possible. J'ai toujours été une grande positive dans l'âme!

 

 J'ai la chance d'avoir l'imagination facile. J'ai commencé à écrire juste après avoir appris à tenir une plume et à composer des phrases. J'ai alors eu l'impression d'avoir appris la plus belle chose qui soit! Comment ne pas se sentir emplie de satisfaction lorsqu'on devient maître d'un monde que l'on a créé?

 

L'écriture m'a alors accompagnée tout au long de ma vie, se mêlant parfois à d'autres passions telles que la musique ou le théâtre. Aujourd'hui, j'ai fait un petit bout de chemin. Et j'espère qu'il est encore long. J'ai envie de continuer à transmettre mes passions et ma vision du monde à qui veut bien les découvrir. Je prends du plaisir en écrivant, certes, mais j'espère également permettre aux lecteurs qui découvrent mes écrits de passer un agréable moment. C'est donc toujours avec beaucoup d'impatience (mêlée également à de l'appréhension) que j'attends l'avis de ces derniers.

_Pourrais-tu nous parler de la façon dont tu travailles, depuis tes sources d'inspiration jusqu'à l'endroit que tu préfères pour écrire...

 

TS: Pour réussir à mettre mes idées par écrit et qu'elles soient cohérentes, j'essaie de créer un équilibre entre la réalité et l'imaginaire. Je m'inspire de mes souvenirs, mes convictions ou mon quotidien pour y ajouter mes rêves, mes angoisses, mes peurs ou mes espoirs. Je trouve que cela crée ainsi une bonne alchimie.

 

La question de l'équilibre va d'ailleurs beaucoup être mise en évidence dans le tome 2 d' "Entre deux feux" qui portera le nom d' "Entre deux feux, l'équilibre". J'aime vraiment ce mélange entre un monde inventé qui se cache dans la réalité et qui nous permet ainsi de croire plus facilement que l'histoire est possible, qu'elle n'est peut-être pas totalement inventée. C'est du moins ce que j'essaie de faire lorsque je me lance dans un récit de type fantastique.


Quant à l'écriture en elle-même, j'ai d'abord passé beaucoup de temps à la pratiquer lorsque j'étais à l'école en train de suivre des cours. Mais elle m'a toujours été plus facile chez moi, dans mon petit cocon. Ce n'est pas forcément le calme que je recherche. Je suis plus à l'aise quand il y a un bruit de fond autour de moi qui me permet ainsi de garder un pied dans la réalité au lieu de me perdre totalement dans ce que je crée. C'est souvent quand je me promène, que je suis à l'extérieur, que mes idées me viennent. Mais c'est toujours chez moi que je les trie et que je les couche sur le papier (ou plutôt, sur mon ordinateur).

 


Quand j'ai commencé à écrire des histoires, je me contentais d'une idée de base que je développais à l'aveuglette. Mais je me suis vite rendu compte qu'en travaillant de cette manière, mon texte partait dans tous les sens et ne devenait plus du tout intéressant. Depuis, je réfléchis à ce qui va se passer. J'écris d'abord l'histoire en gros, un paragraphe par chapitre. Comme ça, lorsque je me lance réellement dans le récit, je sais dans quelle direction aller et mes textes sont ainsi plus fluides et plus cohérents.

 

 
L'écriture est un monde riche et passionnant qui demande énormément de travail et d'investissement. Et je crois bien que je ne m'en lasserai jamais!

 

 

_Notre association a pour vocation la découverte et la promotion de l'Imaginaire et du Fantastique. Peux-tu nous faire découvrir un auteur ou un artiste de cette sphère que tu aimes et qui gagnerait à être plus connu?

 

TS: Mon choix se porte sans hésitation sur Vanille Foutry, auteure de "Clarté, l'étreinte du vampire". J'ai découvert son oeuvre grâce à ma maison d'édition qui l'a également publiée et il ne m'a pas fallu longtemps pour craquer littéralement pour ce petit bijou.

 

 Quand j'ai lu le résumé, je m'étais dit "Une histoire de vampire?" et je ne savais pas trop quoi penser. Mais la couverture du livre (réalisée par Clément Lagouarde) m'a envoûtée et dès que j'ai lu les premiers mots, j'ai été sous le charme. Vanille nous raconte une histoire palpitante où elle met à l'honneur des vampires, mais des vrais, loin des images des monstres gentils tel que le clan des Cullen (cf. Twilight). Elle a un style d'écriture bien à elle, fluide, poétique, touchant...Ce qui m'a le plus impressionnée, c'est la façon qu'elle a de passer d'un narrateur à l'autre sans perdre ses lecteurs en chemin pour autant. C'est, à mon avis, la preuve qu'elle maîtrise totalement l'écriture et que ce domaine est fait pour elle autant qu'elle est faite pour lui.

Ses personnages sont variés et aussi attachants les uns que les autres. Ils ont tous un caractère bien défini qui leur est propre et qui les rend ainsi indispensables à son histoire. Elle gère le suspens avec beaucoup d'habileté et enchaîne les actions à un rythme agréable à lire.

C'est dommage, car après le succès de Twilight, les gens commencent à se lasser des vampires ou à oublier le vrai mythe de ces créatures maléfiques. Vanille m'a permis de retrouver ce monde qui devient petit à petit oublié. Je n'aurais jamais pensé que je pourrais être autant empreinte de son histoire. C'est bien simple, je l'ai dévorée en une soirée, faisant une totale abstraction de ma vie sociale.

Je ne peux qu'encourager les gens à acheter son livre et à le découvrir car c'est un délice. Il mérite sincèrement d'aller loin et de laisser une trace dans le monde de la littérature. Je lui adresse d'ailleurs un grand merci pour m'avoir permis d'entrer dans son univers et de découvrir la réalité des vampires, celle qui nous fait peur mais qui, au fond, nous fascine.

Un grand merci à Tiffany pour le temps qu'elle a bien voulu nous accorder. A noter qu'elle sera en dédicace à la FNAC de Fribourg le samedi 16 avril de 14h00 à 17h00. Allez-y nombreux, vous ne serez pas déçus!!

 

En savoir plus? Par ici!!



16/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres